Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.structura-tunisie.com http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.web-2-com.com/ http://www.oradist.com.tn/ https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie
Le Journal

Bawaba.tn transformé en portail de services administratifs à distance

jeu..01.01.70

L'intérêt du président Zine El Abidine Ben Ali s'est porté à l'état d'avancement de la concrétisation des plans et programmes de développement de l'administration tunisienne, s'agissant notamment de la simplification des procédures administratives, de l'amélioration de la qualité des prestations et de la formation des ressources humaines.

Ces plans et programmes s'inscrivent dans le cadre de la stratégie de développement de l'Administration, contenue dans le XIe plan de développement (2007/2011).

Ils visent à poursuivre la concrétisation des réformes engagées durant la période du Xe plan et à les conforter par une nouvelle génération de réformes adaptées à l'évolution du rôle de l'administration, dans son environnement économique et social et dans l'impulsion du rythme du développement.

Une stratégie en huit axes
Ces réformes sont rendues nécessaires par la modernisation croissante que connaissent les différents rouages de l'Etat, ce qui commande à l'Administration tunisienne d'acquérir de nouvelles potentialités lui permettant de relever les défis actuels et futurs et d'élever le niveau de ses prestations à celui des pays de l'Organisation de Coopération et de Développement économique (OCDE).

La stratégie nationale de développement de l'Administration, qui repose sur huit axes fondamentaux, vise à mettre en place une Administration moderne et de haut niveau, qui fournit des prestations de qualité avec la célérité, l'efficacité, la souplesse et la transparence requises.

Un intérêt particulier est accordé, dans le cadre de cette stratégie, à la promotion de la qualité des prestations administratives et à la généralisation du système qualité à tous les services administratifs, à travers la mise en place d'un programme national de gestion de la qualité lequel programme a fait l'objet, mercredi, de l'attention du président de la République.

La stratégie nationale prévoit, en outre, l'établissement d'un agenda sectoriel de la qualité qui définit les objectifs, les délais et les mécanismes de mise en oeuvre et de généralisation des expériences pilotes, conformes aux standards internationaux, aux services administratifs similaires.

Généralisation du système qualité à tous les services administratifs
Cette stratégie insiste, d'autre part, sur le renforcement des campagnes de sensibilisation et des sessions de formation pour favoriser la diffusion de la culture de la qualité, dans les services publics, afin de hisser les indicateurs de la qualité de l'administration au niveau de ceux des pays développés.

L’Administration tunisienne aspire, par ailleurs, "à se rapprocher davantage du citoyen", à fournir à ses usagers des prestations rapides et transparentes et à renforcer ses rapports de confiance avec les citoyens.

Pour ce faire, Une charte de l'Administration sera établie. Elle définit les obligations de l'administration envers ses usagers, dynamise les mécanismes d'écoute des citoyens et oblige l'administration à répondre à leurs demandes et à les justifier en cas de refus.

C'est dans le cadre de cette même optique que seront renforcées les prérogatives et attributions des administrations régionales et locales et seront généralisés les services d'accueil, de renseignement et d'orientation, dans les administrations.

Cette stratégie vise aussi à permettre à l'administration tunisienne de parfaire l'utilisation des technologies de l'information et de la communication et à renforcer les attributs de l'administration électronique au niveau de la relation inter-administrative et des rapports entre l'administration, d'une part et le citoyen et l'entreprise, d'autre part.

En ce qui concerne le premier niveau, un réseau administratif intégré sera mis en place assurant la liaison entre les services centraux, régionaux et locaux, en plus de la création d'une banque de données accessible à tous les services administratifs et d'une adresse électronique pour tous les cadres de l'administration.

Développer le site web dédié à l'orientation et à la communication administrative
Pour ce qui est du deuxième niveau, il est envisagé de promouvoir le portail de l'administration en un guichet virtuel de l'administration. Le Chef de l'Etat a, dans ce contexte, recommandé, mercredi, de développer le site web dédié à l'orientation et à la communication administrative pour le transformer en portail de services administratifs à distance.

Le président de la République a ordonné, également, l'élargissement de l'utilisation du système "Madania 2", pour englober les structures sollicitant, le plus, les services de l'état civil, à l'instar des établissements d'enseignement.

Il s'agit, aussi, d'améliorer les prestations municipales en ligne, de généraliser l'utilisation de la certification et de la signature électroniques, d'adopter la carte d'identité électronique et d'instaurer un système d'achats publics en ligne et d'un autre système national d'information juridique.

L'administration déploie des efforts louables pour le développement de ses ressources humaines en faisant en sorte que le cursus professionnel des agents soit lié à la formation et au développement des compétences, en plus d'un programme de formation de spécialistes en gestion des ressources humaines et de la création, depuis novembre 2007, d'un institut de promotion des compétences des hauts fonctionnaires de l'Etat.

Dans le cadre du renforcement de cette orientation, le président de la République a ordonné, mercredi, la restructuration du système de la formation et de la gestion des ressources humaines, dans le but de promouvoir la performance des agents publics, de manière à répondre aux impératifs de la mise à niveau de l'administration et à en consolider l'efficacité.

La stratégie de développement de l'administration permettra de se rapprocher des normes internationales, bien que l'administration tunisienne occupe en matière de rendement une position privilégiée, parmi les pays de l'Afrique du nord et du Moyen-Orient, en termes de normes de qualité de l'administration publique établies, en 2007, par la Banque Mondiale.

La remise à la Tunisie, le 23 juin 2008, du prix d'excellence des Nations Unies dans le domaine de l'innovation de l'administration publique, au titre de l'année 2008 est un nouvelle reconnaissance de la justesse et de l'efficience de l'approche tunisienne en matière de promotion du rendement de l'administration qui est parvenue à lutter contre la bureaucratie et à se mettre au service du citoyen et du renforcement de la compétitivité de l'économie nationale.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité