Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.structura-tunisie.com http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.oradist.com.tn/ http://www.tritux.com/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.web-2-com.com/
Ligne Directe

Enquête : 56% d’Algériens et 53% de Tunisiens surfaient sur le net au foyer pendant le Ramadan

mar..28.09.10
La société tunisienne MDWEB, Société tunisienne spécialisée dans les études et enquêtes réalisées sur Internet, vient d’effectuer du 06.09.2010 au 16.09.2010 ( le mois de ramadan) une enquête en ligne auprès de 1290 internautes tunisiens et 780 internautes algériens portant sur leurs habitudes pendant le mois sain.
Une comparaison sur ce sujet a fait apparaître des similitudes et des différences intéressantes entre les habitudes des deux peuples frères.
     
Avant la rupture du jeûne, les Tunisiens et les Algériens sont accros à l’Internet, ils s’arrêtent principalement pour la rupture de jeune.

Avant le repas : En comparant les pratiques des internautes tunisiens et algériens, il s’avère que les deux peuples frères préfèrent naviguer sur Internet à la maison avec un taux de 56% d’Algériens et 53% de Tunisiens. Avant la rupture du jeune, les trois principales activités de deux peuples hors de leurs maisons sont : le travail, faire des courses et toujours le surf sur Internet.
     
Après la rupture du jeûne, les Tunisiens vont dans les cafés et les Algériens dans les mosquées et les deux surfent beaucoup sur Internet.

Après la rupture de jeûne, la principale activité des Tunisiens et des Algériens consiste à regarder la télé à la maison (respectivement 72% et 56 %).  L’Internet vient en deuxième position pour les internautes algériens (43%) et en troisième position pour les internautes tunisiens (38%) comme activité préférée à la maison. A l’extérieur de la maison, l’Internet reste en deuxième position pour les internautes algériens (54%) et il est en quatrième position pour les internautes tunisiens (48%). La majorité des Tunisiens (78%) vont dans les cafés et salons de thé et la majorité des Algériens vont dans les mosquées (66%). Ces deux derniers chiffres montent à plus de 80% pour les hommes tunisiens et algériens. Il semble que les femmes internautes algériennes fréquentent moins les cafés que les femmes internautes tunisiennes (pas de cafés mixtes en Algérie ?) Un point commun entre les deux peuples : ils sont casaniers et aiment rester à la maison après le repas pendant le Ramadan (40%).

Les Algériens consomment plus que les Tunisiens et se font davantage plaisir que les Tunisiens

L’étude a montré que 65% des internautes algériens ont augmenté leurs achats de produits alimentaires contre 57% des internautes tunisiens. Dans ce contexte, 56% des Algériens ont déclaré que le principal motif de cette augmentation des dépenses est la variété des repas contre 45% des Tunisiens. Le deuxième motif commun pour les deux peuples est l’augmentation des quantités consommées des produits alimentaires (à raison de 29% pour les Algériens et de 21% pour les Tunisiens). Le Ramadan est pour les deux peuples une occasion de consommer des plats variés et en plus grande quantité (pour compenser la privation durant la journée de jeûne !). Une différence significative entre les deux peuples : les Tunisiens déclarent majoritairement ne pas changer leurs habitudes alimentaires  (31%) alors que les Algériens déclarent majoritairement se faire plaisir sans se soucier de leur régime alimentaire (31%)
Concernant le Shour les deux peuples sont unanimes et déclarent prendre le Shour à plus de 80%.

Le rythme de travail est plus lent pendant le Ramadan
Une vérité qui n’est toujours bonne à dire c’est que le mois de Ramadan n’est pas un mois indiqué pour le travail. Cette étude le confirme car 47% des Tunisiens et des Algériens déclarent une baisse de leur rythme de travail. Il est à noter que cette baisse est ressentie fortement par 26% des internautes tunisiens contre 19% des algériens.
     
Le Ramadan est un mois consacré au rassemblement familial et à la convivialité pour les deux peuples frères.

Les Tunisiens ne sont que 33% à déclarer ne jamais rompre le jeûne en dehors de leur maison, contre 44% des Algériens. Les Tunisiens qui prennent le repas de Ramadan hors de chez eux (67%) le font à 83% chez de la famille et à 33% chez des amis. Pour les Algériens dans le même cas (56%) ils sont invités à 70% chez de la famille et à 35 % chez des amis.

Le Tunisien préfère la production télévisuelle locale surtout pendant le Ramadan

L’Algérien regarde davantage les autres chaînes étrangères que le Tunisien
Autre révélation intéressante de cette enquête : 70% des internautes tunisiens regardent davantage la production télévisuelle locale, contre 46% des algériens. Les Algériens regardent moins leur télévision locale qu’ils critiquent, les Tunisiens regardent plus leurs chaines locales tout en les critiquant aussi. Il semble que le mois de Ramadan est propice à l’indulgence envers les chaînes de télévision locale qui en profitent pour augmenter considérablement le volume des publicités (particulièrement cette année en Tunisie ce qui a entraîné un changement récent dans la réglementation).
     
Une pratique religieuse plus forte
En effet 58% des internautes tunisiens déclarent augmenter leur pratique religieuse contre 67% des algériens. Il est à noter que cette augmentation est forte pour 58% des internautes tunisiens contre 77% des algériens.

La réunion familiale, le jeûne et les activités religieuses : les trois symboles du Ramadan communs aux Tunisiens et aux Algériens   
Que symbolise Ramadan pour vous ? A cette question, les internautes tunisiens et algériens ont majoritairement associé le mois saint à la famille (respectivement à 52% et 49 %). En deuxième et troisième position viennent respectivement le jeûne et les pratiques religieuses pour plus de 40% des Tunisiens et des Algériens.

Ces trois symboles de la culture arabo-musulmane (sans oublier l’internet !) constituent le ciment qui relie les deux peuples au-delà des différences économiques, politiques…


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité