Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.hexabyte.tn/ http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.viadeo.com http://www.tritux.com/ http://www.web-2-com.com/ http://www.structura-tunisie.com
Le Journal

Fujitsu présente une bague connectée pour écrire dans l'air

jeu..15.01.15

Grâce à ses capacités sans-fil, la Bluetooth Ring de Fujitsu permet d'avoir les mains libres pour réaliser certaines opérations de maintenance et de réparation.

Fujitsu poursuit sa progression dans les appareils portables ou wearables pour les environnements de travail. Cette fois, le constructeur japonais a montré un prototype de bague Bluetooth qui permet d'« écrire » le doigt en l'air, laissant à l'utilisateur les mains libres. Le dispositif, qui a la forme d'une grosse bague, se porte sur l'index et permet d'écrire en japonais, en lettres latines ou en chiffres sans toucher aucun support. Une app pour smartphone ou autre appareil mobile connecté en Bluetooth, développée par Fujitsu, sert à reconnaître instantanément les lettres ou chiffres « écrits » avec la bague. Selon Fujitsu Laboratories, la précision est d'environ 95 %. La bague peut également être utilisée pour sélectionner des éléments dans un menu affiché sur un écran mural connecté et récupérer des informations inscrites sur des étiquettes NFC (communication en champ proche).

La bague connectée de Fujitsu semble essentiellement destinée à des personnes travaillant dans les secteurs de la maintenance ou de la réparation. Avec la bague, l'utilisateur pourrait ajouter des notes tout en travaillant ou récupérer des données depuis le cloud de son entreprise, comme des schémas ou des instructions sur des pièces de rechange également équipées de tags NFC. Le NFC est une liaison sans fil à courte portée qui permet à deux terminaux, ou à un dispositif et un tag NFC, d'échanger des données. Le système est aussi utilisé pour le paiement sans fil sur smartphone,

La bague en plastique brillant abrite des détecteurs de mouvement, un lecteur de tags NFC et un module Bluetooth Low Energy. Le tout est alimenté par une batterie qui offre, selon le constructeur, une autonomie de huit heures environ. Le prototype pèse moins de 10 grammes. « Cette bague pourrait aussi être utilisée dans les environnements de travail très bruyants, où la communication est difficile », a déclaré Yuichi Murase, directeur de recherche au Human Centric Computing Laboratories de Fujitsu. « Les travailleurs peuvent également l'utiliser pour écrire des notes sur les photos qu'ils prennent dans le cadre professionnel ».

Un lancement prévu d'ici avril 2016

Lors d'une conférence de presse organisée hier à Tokyo, un responsable de Fujitsu a montré comment utiliser la bague avec un casque connecté, équipé d'un écran. Avec la bague, il a écrit plusieurs caractères chinois, comme « nouvelle » et « montagne », qui existent aussi dans l'écriture japonaise, et il a écrit « Fujitsu ». Un ordinateur portable permettait de suivre le mouvement de son index. Malgré un mouvement d'écriture assez maladroit, le système a presque toujours reconnu les lettres correctement. La technologie de reconnaissance développée par Fujitsu est capable de distinguer et d'ignorer les connexions indésirables entre les traits. « Plus la lettre comporte de traits, plus le taux de reconnaissance est élevé », a indiqué le constructeur.

Début 2014, le laboratoire de Fujitsu avait montré un gant connecté en maille. Relié à un écran, le gant permet de réaliser plus rapidement certains travaux de maintenance et des applications qui exploitent les étiquettes NFC. Fujitsu va continuer à tester sa bague Bluetooth, avec un lancement possible de ce wearable d'ici avril 2016

Source:lemondeinformatique.fr


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité