Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.viadeo.com https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.web-2-com.com/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.lpi-maghreb.org/
Ligne Directe

Google présente aussi ses drones de livraison de colis

mer..03.09.14
Google ne finit pas de surprendre ! Après avoir déclaré vouloir créer des comptes mail et Youtube pour les moins de 13 ans, voilà que le géant de l’internet se lance dans la livraison par drones. Très proche du service PrimeAir de son concurrent Amazon, ce nouveau projet de Google est actuellement en cours de développement et a été testé le temps de deux semaines en Australie. Un plan établi dans le fameux labo « Google X Lab », il y a déjà deux ans, selon la firme américaine. Gros plan sur le « Project Wing » et ce que cette démarche implique.
Un projet qui va révolutionner la livraison

Jeudi 28 août, Google lève le voile sur son tout dernier projet. Appelé « Project Wing », il consiste à faire de la livraison par drones. Un concept déjà mis en place par Amazon à la fin de l’année 2013. Selon Astro Teller, « Aujourd'hui, on utilise des automobiles qui pèsent plus de deux tonnes pour livrer des choses qui ne pèsent rien, c'est inefficace et cela génère de la pollution et des embouteillages. Si vous pouviez construire un véhicule qui vole, vous réduiriez tous ces inconvénients ».

Véritables alternatives aux voitures utilisées pour livrer des choses, les drones ont de quoi révolutionner le marché de la livraison. Le dirigeant de Google X ajoute qu’étant autonomes, ces engins volants sont suffisamment calibrés pour livrer dans des zones où les infrastructures sont rares et conviennent également aux situations d’urgence, comme après les cyclones ou les catastrophes naturelles.
Lancement prévu en 2016

Comment le « Project Wing » marche exactement ? Les premiers tests effectués en Australie confirment que les drones de Google ont une envergure d’environ 1,5 mètre et s’appuient sur quatre hélices. Il faut compter au moins 8,5 kg pour chaque aérodyne qui peut transporter un colis pesant jusqu’à 1,5 kg. Au moment de la livraison, l’appareil se met en vol stationnaire à plusieurs mètres du sol et se retrouve dans une position presque verticale. À partir de là, un treuil s’active pour faire descendre le paquet jusqu’à destination.

Les premiers ont livré de l’eau, des médicaments, des bonbons et de la nourriture pour chien à deux fermiers résidant à Queensland. Si l’équipe a choisi d’effectuer ces premiers tests en Australie, c’est pour de bonnes raisons. En effet, au pays des kangourous, la législation locale est nettement plus permissive qu’aux États-Unis. D’ici deux ans, Google espère que les drones pourront être utilisés pour des fins commerciales et que le projet pourra enfin être testé en grandeur nature en Amérique.

Enfin, avec les succès accumulés par Google, il est clair que le « Project Wing » trouvera vite sa place dans le marché de la livraison. Pour rappel, son projet « Google Shopping Express » a vu le jour fin 2013 et qu’il avait été lancé pour la première fois à San Francisco avant de toucher New York et Los Angeles. Et avec une telle détermination et d’intelligence, nous devrons nous attendre à ce que ce nouveau système de livraison devienne lui aussi un projet concluant dans les années à venir.

Source:dynamique-mag.com


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité