Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.hexabyte.tn/ https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.web-2-com.com/ http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.tritux.com/ http://www.viadeo.com
Monde

Hewlett-Packard négocie le rachat d'EDS pour mieux concurrencer IBM

jeu..01.01.70

Le groupe informatique américain est en discussions avec la société américaine de services informatiques en vue d'un rapprochement. L'opération d'un montant de 12 à 13 milliards de dollars permettrait à Hewlett-Packard de se rapprocher un peu plus de son rival IBM.

Le groupe informatique américain Hewlett-Packard est en discussions avec la société américaine de services informatiques EDS en vue d'un rapprochement, ont confirmé lundi soir les deux groupes. "HP est engagé dans des discussions avec EDS en vue d'une possible combinaison impliquant les deux entreprises", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Il n'y a aucune garantie à ce stade qu'un accord puisse être conclu ni qu'une transaction ait lieu", a toutefois averti HP, ajoutant que le groupe ne ferait "pas de commentaires supplémentaires" sur le sujet "d'ici à ce qu'un accord soit conclu ou que les discussions soient terminées". De son côté, EDS a également confirmé la tenue de discussions avec HP "sur un possible rapprochement", tout en restant prudent lui aussi sur l'issue de ces négociations, selon un communiqué.

C'est le Wall Street Journal (WSJ) qui le premier a fait état de discussions entre les deux groupes. Selon le quotidien américain des affaires, un accord de rachat d'EDS par HP, pour 12 à 13 milliards de dollars, est imminent et pourrait être annoncé même ce mardi. Le montant avancé par le Wall Street Journal représente une prime comprise entre 26,3% et 36,8% par rapport à la capitalisation boursière de 9,5 milliards de dollars d'EDS avant cette annonce. L'information a dopé le cours d'EDS à la Bourse de New York lundi en séance (+27,94% à 24,13 dollars 5 minutes avant la clôture), avant que la cotation de l'action ne soit suspendue. A l'inverse, le titre Hewlett-Packard a pour sa part cédé 5,05% à 46,65 dollars.

Si l'opération aboutit, il s'agirait de la plus grosse acquisition réalisée par Hewlett-Packard depuis son rachat de Compaq, pour 20 milliards de dollars en 2002. Une opération considérée comme un semi-échec et qui a entrainé au final au départ de l'ancien PDG du groupe Carly Fiorina, en février 2005. Pour Hewlett-Packard, une telle opération lui permettrait de se hisser d'un cran dans la bataille qu'il mène contre son concurrent dans les services informatiques, l'américain IBM. HP pourrait ainsi se développer sur les segments du conseil et de l'assistance client.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité