Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.oradist.com.tn/ http://www.structura-tunisie.com http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.web-2-com.com/ http://www.plugandtel.com/
Le Journal

IBM va intégrer les standards ouverts à tous ses services et logiciels Cloud

jeu..07.03.13
IBM annonce que ses services et logiciels Cloud reposeront sur une architecture Cloud ouverte. Ceci permettra aux entreprises de ne plus être dépendantes d'offres propriétaires souvent mal sécurisées et difficiles à gérer, ce qui favorisera l'innovation dans le Cloud Computing. Sans standards ouverts pour le Cloud Computing, les entreprises n'auraient pas la capacité de tirer avantage des opportunités offertes par les données interconnectées comme le mobile computing et le Big Data.

Cette annonce vient confirmer la contribution et le leadership d'IBM autour du développement et de l'intégration des logiciels OpenStack dans l'ensemble de ses offres, et fait suite aux présentations données par IBM en France, notamment par les laboratoires de développement  lors de l'événement majeur  "OpenStack in Action 3" à Paris, le 29 Novembre 2012.
« L'histoire a montré que les standards ouverts et l'open source sont extrêmement bénéfiques pour les clients finaux et sont d’importants moteurs d'innovation, » explique Robert LeBlanc, senior vice-président de l’activité Software d'IBM.

« De la même manière qu’ils ont révolutionné le Web et Linux, ils auront un grand impact sur le Cloud Computing. IBM fait partie des défenseurs d'avant-garde des standards ouverts et de l'open source depuis des années, et c’est à nouveau le cas pour le Cloud Computing. Les gagnants ici seront les clients qui seront libres de choisir la meilleure plate-forme en se basant sur les fonctionnalités qui répondent le mieux à leurs besoins ».
Soulignant son engagement dans le domaine des standards ouverts appliqués au Cloud Computing, IBM dévoile son plan consistant à baser l’ensemble de ses services Cloud et de ses logiciels sur ce type de standards.

En premier lieu, IBM rend disponible de nouvelles offres Cloud basées sur des standards ouverts, dont OpenStack, qui amélioreront et simplifieront significativement la gestion du Cloud. Pour la première fois, les entreprises bénéficieront d'un ensemble de technologies open source pour construire des services Cloud d’entreprise pouvant être mis en place dans des environnements Cloud hybride.

Basé sur les besoins clients, le nouveau logiciel, appelé IBM SmartCloud Orchestrator, donne à ces derniers une plus grande souplesse en supprimant la nécessité de développer des interfaces spécifiques pour les différents services Cloud. Avec ce nouveau logiciel, les sociétés peuvent combiner et déployer rapidement différents services sur l'infrastructure Cloud en alignant les ressources de calcul, de stockage et de réseau avec une interface graphique facile à utiliser.

Le nouvel IBM SmartCloud Orchestrator permet aux utilisateurs de :
•    Construire de nouveaux services Cloud en quelques minutes en combinant la puissance de fourniture du Cloud basé sur des patterns (modèles applicatifs), avec un orchestrateur graphique afin de simplifier l’automatisation du Cloud.
•    Réduire les coûts opérationnels avec un orchestrateur qui peut automatiser le déploiement d’applications et la gestion du cycle de vie dans le Cloud : calcul, stockage et configuration du réseau, automatisation de tâches humaines, intégration avec des outils tiers, le tout délivré par une seule plate-forme de gestion du Cloud
•    Simplifier la consommation de services Cloud par l’utilisateur final, grâce à un portail intuitif en libre-service, qui inclut la possibilité de mesurer le coût des services Cloud avec des fonctionnalités de mesure et de refacturation.
•   
IBM SmartCloud Orchestrator est maintenant disponible en version beta et sera complètement disponible en fin d'année.

Le développement de standards ouverts a joué un rôle majeur dans le succès de nombreuses technologies, telles qu’Internet et les systèmes d’exploitation. Pour que le Cloud Computing croisse de la même façon, les fournisseurs doivent arrêter de créer de nouveaux services Cloud qui ne soient pas compatibles. Un rapport récent, réalisé par Booz & Company, prévient que sans effort de concertation pour s’accorder sur de tels standards, et sans le leadership de la part de certaines entreprises majeures, le Cloud Computing ne pourra pas tenir ses promesses.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité