Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.oradist.com.tn/ http://www.plugandtel.com/ http://www.structura-tunisie.com https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.viadeo.com http://www.tunisietelecom.tn/
Le Journal

Le marché des serveurs reprend enfin des couleurs

ven..29.08.14
Les ventes mondiales de serveurs ont crû de 2,5% en valeur et de 1,2% en volume au deuxième trimestre 2014. Le secteur a bénéficié du début d'un cycle de renouvellement des parcs qui devrait être amplifié l'an prochain par l'arrêt du support de Windows 2003 et l'arrivée des puces Grantley Xeon EP d'Intel.
Après cinq trimestres de baisse consécutifs, les ventes mondiales de serveurs sont reparties, certes modestement, à la hausse. Lors du deuxième trimestre 2014, elles ont progressé de 2,5% en valeur pour s'établir à 12,6 Md$, selon IDC. En volume, le marché s'est apprécié de 1,2% à 2,2 millions d'unités. A noter que l'Europe de l'Ouest, où les ventes ont crû de 6%, est avec l'Asie-Pacifique (hors Japon) la région où la croissance a été la plus dynamique. Sur le plan mondial, estime le cabinet d'études, les fabricants de serveurs ont bénéficié du début d'un cycle de renouvellements de parc auxquels procèdent les entreprises qui ont déployé des plates-formes peu de temps après la crise financière de 2008. Ce cycle devrait se poursuivre en 2015 et prendre même d'avantage d'ampleur, notamment grâce à l'arrêt prochain du support de Windows Server 2003 et le lancement à venir du Grantley Xeon EP d'Intel.

Pas de retour de la croissance hors du segment X86

Le marché a également profité du dynamisme des ventes de serveurs X86 qui ont généré un chiffre d'affaires de 9,8 Md$, soit 7,8% de mieux qu'à la même période en 2013. Etoiles montantes de cette famille de produits, les serveurs lames ont dégagé des revenus en progression de 2,1 Md$ en croissance de 7%. Un montant qui représente 17% du total des revenus mondiaux du marché des serveurs.
En comparaison, les ventes de serveurs non-X86 (Unix, Risc...) se sont encore repliées de 12,8% en valeur. Leur chiffre d'affaires ne représente plus que 2,7 Md$, soit 21,8% du marché global des serveurs en valeur au deuxième trimestre.

Dans son étude sur les ventes trimestrielles de serveurs, IDC fournit également une analyse de l'évolution du marché par grandes gammes de prix. Le cabinet d'études indique ainsi que les ventes de serveurs d'entrée de gamme ont crû de 4,9%. Celles des plates-formes de milieu de gamme ont également connu une forte croissance (+11%) tandis que les revenus issus de la commercialisation de serveurs haut de gamme ont baissé de 9,8%.

HP a profité d'une demande accrue des entreprises pour ses serveurs X86 de la gamme Proliant alors que ses ventes de serveurs Intergity basés sur des processeurs Itanium restent faibles. Le fabricant demeure ainsi le numéro un du marché des serveurs en valeur au second trimestre avec une part de marché (PDM) de 25,4% en légère hausse. Amoindri par des revenus en baisse de 10%, IBM a vu sa part de marché passer de 27% au second trimestre 2013 à 23,6% cette année. Big Blue fait les frais d'un attentisme des clients prévenus que le constructeur s'apprêtait à effectuer une importante refonte de sa gamme de serveurs Risc à base de puces Power. Il est ainsi relégué au rang de numéro deux des fabricants de serveurs dans le monde. Dell n'a pas non plus profité de la croissance globale des ventes de serveurs. Le numéro trois ne dispose plus que de 16,6% de part de marché contre 18,2% un an plus tôt. Il est suivi d'Oracle (5,9% de PDM) qui se fait lui-même talonner par Cisco (5,8% de PDM) dont les ventes de serveurs ont progressé de 35,4%.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité