Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.web-2-com.com/ http://www.structura-tunisie.com http://www.tritux.com/ http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.plugandtel.com/ https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie
Le Journal

Les leaders de Télécommunications en Afrique

lun..03.01.11

Comme c’était le cas pour le classement de 2009, les opérateurs sud africains de télécommunications dominaient encore une fois le classement des Top 25 premières entreprises Télécom en Afrique, selon le classement 2010 du Magazine Jeune Afrique.

MTN Group, Vodacom Group, Vodacom South Africa et Telkom figuraient en tête de liste en termes de chiffres d’affaires. Les 4 opérateurs sudafricains généraient à eux seuls plus de 34 Milliards de Dollars.

En second lieu, c’est l’egyptien Orascom Telecom qui a enregistré 5,064  milliards de dollars suivie par le nigérien MTN Nigeria avec 4,493 milliards de dollars et du premier opérateur de télécommunications marocain Maroc Telecom avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 3,807 milliards de dollars.

Les opérateurs se succèdent alors selon l’ordre suivant : Orasom Telecom Algérie OTA (1,876 milliards de dollars), Telecom Egypt (1,804 milliards de dollars), Zain Nigeria (1,306 milliards de dollars), Sté Nationale de Télecom du Sénégal (1,204 milliards de dollars), le kenyien SafariCom  (1,060 milliards de dollars), Zain Sudan ( 994 millions de dollars), Mobinil  (944 millions de dollars), Algérie Telecom (774 millions de dollars), MTN Ghana (764 millions de dollars), Tunisiana (719 millions de dollars), le marocain Médi Telecom (657 millions de dollars), Sonatel Mobiles Sénégal (570 millions de dollars), Sudanese Telecom Co (550 millions de dollars), MTN Côte d’Ivoire (441 millions de dollars), MTN Cameroun (427 millions de dollars), le sud africain Pinnacle Technology Holdings (382 millions de dollars) et finalement Orange Mali (360 millions de dollars).

Tunisie Telecom n’a pas été concernée par ce classement faute de communication de ses bilans financiers.

Le secteur a été totalement caractérisé par une « Vague de fusions-acquisitions » asiatique, russe et française, dont on note :
* Le rachat du groupe panafricain Celtel par le koweitien MTC.
* L’achat de l’indien Bharti Airtel de Zai Africa pour un montant de 10,7 milliards de dollars pour devenir, et d’un seul coup, incontournable avec 43 millions d’abonnées.
* L’acquisition d’Orascom Telecom par le russe Vimpelcom, une acquisition modeste qui n’inclut pas Mobinil. Avec cet achat, Vimpelcom renforcera sa présence en Tunisie (via la filiale Tunisiana), propablement en Algérie si l’Etat ne décide pas de préempter Djezzy et sur différents petits marchés africains à savoir le Centreafrique, Burundi, Namibie et Zimbabwe.
* France telecom qui ne cesse de développer sa politique d’implantation en Afrique en s’implantant en Tunisie via Orange Tunisie et en acquisant 40% du numéro 2 au maroc, Méditel pour 640 millions d’euros et qui devra atteindre 49% jusqu’à fin 2015.

A coté de ces grands groupes, ajoute le Magazine, le continent compte prés de 120 opérateurs nationaux de petite taille qui ne comptent pas plus de 50 milles à 200 milles clients chacun.

Le nouveau défi pour les opérateurs télécoms africains pour 2011 demeure ainsi l’offre de nouveaux services dont le paiement mobile ou le service 3G sont les grands titres. De nouveaux services qui ont interêt à maintenir la croissance des Top 25 entreprises télécoms dans le continent africain vu leurs importances en tant que grands employeurs et générateurs de recettes fiscale pour les Etats.
 

Yacine Ben Chikha

 


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité