Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.web-2-com.com/ http://www.oradist.com.tn/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.tritux.com/
Le Journal

L’algérien Nedjma cible de Qtel, actionnaire majoritaire de Tunisiana

mar..11.09.12
Qtel, qui détient déjà 51% de Wataniya Telecom et 80% de Nedjma, en Algérie, a annoncé son intention de s’offrir le reste des actions détenues par le koweïtien Kipco et donc s’approprier Nedjma à 100%.

Une annonce qui n’a pas manqué de faire réagir les autorités algériennes, qui ont attendu plus de 2 mois, depuis l’annonce, à la fin du mois de juin dernier, du rachat des actions de Wataniya Telecom par Qtel, avant de manifester un avis sur la question.

S’exprimant en marge des travaux de la 7éme session de la commission mixte algéro-koweitienne, le ministre algérien des Finances, Karim Djoudi a ainsi indiqué que « l’Algérie fera prévaloir son droit de préemption sur le troisième opérateur de téléphonie mobile, Nedjma, au cas où l’opérateur qatari Qtel venait à la racheter totalement ». 

Selon les propos du ministre, rapportés par l’APS, « si Qtel rachète totalement Wataniya, il y a changement d’actionnariat et s’il y a un changement d’actionnariat, il y a une règle qui s’applique, c’est celle des 51/49% ».

Pour rappel, l’opérateur koweitien Wataniya Telecom avait obtenu une licence d’exploitation de téléphonie mobile en décembre 2003 en Algérie, avec une offre de 421 millions de dollars. Nedjma a été lancée en août 2004 sur le marché algérien, devenant, du coup, le troisième opérateur, avec Djezzy et Mobilis. Mi-août dernier, un accord a été trouvé pour le rachat de l’opérateur, par le groupe qatari Qtel. 

L’autorité de régulation koweitienne avait donné son feu vert à ce rachat, pour la somme de 622 millions de dinars, soit environ 1,8 milliard d’euros. En mars 2007 déjà, Qtel était devenu majoritaire, avec 51% des actions dans le capital de Wataniya Telecom, ce qui lui a permis de détenir 80% des actions de Nedjma. Cette dernière a vu, par la suite, son chiffre d’affaires grimper, passant de 219, 7 millions de dollars, au premier trimestre 2012, à 241,1 millions de dollars au  2e trimestre de la même année, ce qui a engendré une hausse de 10 % durant cet espace temps très court. Sur le plan de la concurrence, notons que Nedjma revendique pas moins de 30 % des parts du marché de la téléphonie mobile en Algérie, contre 31 % à la fin 2011. 


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité