Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.oradist.com.tn/ http://www.web-2-com.com/ http://www.structura-tunisie.com http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.plugandtel.com/ http://www.tritux.com/
Le Journal

Orange Tunisie et la guerre des médias français

ven..18.03.11
La bataille entre le Groupe France Télécom et les médias français reprend son rythme.

Le Groupe vient de déclarer que, et en réponse à un article du site owni.fr sur les conditions d’attribution de la licence d’Orange Tunisie paru le 3 mars 2011, « ce papier fait état d’informations totalement erronées portant gravement atteinte à la réputation de France Télécom, qui étudie actuellement toutes les options juridiques lui permettant de défendre ses intérêts et son image. ».

Le magazine Owni.fr, filiale du groupe de médias français et européen, a récemment révélé une série de documents qui montraient que le groupe France Télécom « s’est compromis dans un schéma de corruption du régime de Zine el-Abidine Ben Ali lors de l’attribution de la troisième licence de téléphonie fixe et mobile en Tunisie ».

En réponse à cet article, France Telecom a développé un argumentaire auprès de l’APE (Agence pour les participations de l’état) qui a été publié sur le site d’information français Electron Libre.

Le document répond à chaque « allégation » soulevée par l’article du site Owni, que nous publions son texte intégral :

Entrée d’Orange sur le marché tunisien en 2009

La Tunisie a initié en 2009 un appel d’offre public, national et international en vue de l’octroi de la troisième licence de téléphonie mobile et fixe en Tunisie.

L’appel d’offre posait l’obligation d’avoir un actionnaire local tunisien majoritaire. 35% de la société souhaitant se voir attribuer la licence devaient être détenus par un opérateur de télécommunications.

Plusieurs sociétés se sont portées candidates : France Télécom Orange/Investec (Group Mabrouk), Turkcell/Materi, Vivendi, MTN, STC, Etisalat, PCCW, etc.

Le consortium formé d’Orange et d’Investec a remporté cet appel d’offre, après alignement sur l’offre la mieux disante (soit une augmentation de 35 millions d’euros) dans le strict respect des règles prévues dans le règlement d’appel d’offre.

France Télécom et le Groupe Mabrouk ont noué un partenariat depuis 2001 (Marwan Mabrouk Président de la société Wanadoo en Tunisie, devenue Planet) qui s’est poursuivi en 2005 lorsque les deux groupes ont présenté une offre conjointe (infructueuse) en réponse à l’appel d’offres pour la privatisation partielle de Tunisie Telecom.

- Investec est détenue par Marwan Mabrouk, Cyrine Ben Ali (son ex-épouse) et leurs enfants. Marwan Mabrouk est majoritaire à 50,01% dans Investec car il a la garde des enfants;
- Marwan Mabrouk est Président du Conseil d’Administration.

Pour permettre à Orange Tunisie de s’acquitter du montant de la redevance de licence et devenir actionnaire à hauteur de 49%, France Télécom a souscrit à l’augmentation de capital de Divona, devenue ensuite Orange Tunisie, pour un montant de 93 M€. Simultanément, Investec a souscrit à cette augmentation de capital pour un montant de 44 M€.

La valorisation des actifs existants de Divona et Planet (alors détenue à 100% par Investec) avant augmentation de capital, a été 52 M€, soit 10,9 x l’EBITDA 2009, conforme aux niveaux de valorisation d’alors –e.g. transaction Vivendi GVT à 11,7 x l’EBITDA 2009–). A cette époque en effet, Divona était un fournisseur de services de télécommunications aux entreprises, créé en 2004, possédant 400 clients entreprises à fin 2008, ayant réalisé un CA de 7,9 M€ en 2008. Planet est un fournisseur d’accès internet créé en 1997, possédant 60000 clients en 2009, ayant réalisé un CA de
7,5 M€ en 2008.

Le pourcentage du capital de Divona Telecom détenu par Orange Participations suite à l’augmentation de capital est évidemment la conséquence de la valorisation retenue des capitaux propres de Divona Telecom au moment de l’opération et des montants libérés par Orange participations et Investec dans le cadre de cette augmentation de capital.

Au total, avec une valeur de marché des capitaux propres de l’ensemble Divona et Planet égale à 189M€ (93M de cash injecté par France Télécom + 44M injectés par Investec + 52M d’actifs déjà existants), la participation de France Télécom s’établit à 49% (93/189, suite à l’augmentation de capital).

Divona s’est acquittée, en août 2009, de la première tranche de la redevance de licence (100M€ payés sur le compte de la banque centrale désigné par le ministère des télécommunications tunisien) ; la seconde tranche de 37 millions d’euros le sera le 31 mars prochain.

Un article du site owni.fr sur les conditions d'attribution de la licence d'Orange Tunisie est paru le 3 mars 2011. Ce papier fait état d'informations totalement erronées portant gravement atteinte à la réputation de France Télécom, qui étudie actuellement toutes les options juridiques lui permettant de défendre ses intérêts et son image.

L’annexe à la présente note confronte ces allégations à la réalité.

https://docs.google.com/viewer?url=http%3A%2F%2Fwww.electronlibre.info%2FIMG%2Fpdf%2FOrange_Tunisie_Confidentiel.pdf


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité