Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.plugandtel.com/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.viadeo.com http://www.oradist.com.tn/ http://www.structura-tunisie.com http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/
Le Journal

Pour une consolidation du rôle de l’information économique

jeu..01.01.70

La conférence nationale sur l’information économique a été ouverte ce jeudi par le Premier ministre, Mohamed Ghannouchi.

Cette conférence a pour objectif de mieux faire connaître les différentes réformes et orientations adoptées et mises en place pour impulser la dynamique de développement, relever les défis, sensibiliser davantage aux exigences de l’étape et consolider le rôle de l’information économique dans ce domaine.

Le Premier ministre a souligné que l’information économique joue un rôle important dans l’analyse des indicateurs, des données techniques, financières et économiques avec le maximum d’objectivité ainsi que dans la formulation de propositions devant aider à remédier aux lacunes, à renforcer les acquis et à ancrer la tradition de la prise d’initiative.

Il a évoqué la dynamique enregistrée dans le domaine de l’information économique nationale, à travers l’accroissement du nombre de publications à caractère économique lequel s’élève à près de 60 publications, précisant que la presse écrite et les médias audiovisuels, tout autant que les sites électroniques, consacrent une part importante au volet économique.

Faciliter l’accès aux sources d’information
Le Premier ministre s’est déclaré convaincu que la promotion de l’information économique nécessite le renforcement des liens entre les médias et les différentes structures en rapport et la facilitation de l’accès, en temps opportun, aux sources d’information.

L’Etat œuvre, a-t-il affirmé, conformément aux instructions du Chef de l’Etat à mettre les différentes données à la disposition des journalistes, comme en témoignent les différents points de presse tenus, régulièrement, par les membres du Gouvernement, les documents et données mis à la disposition des journalistes pour leur permettre d’exercer leur profession de manière optimale, outre, le souci de fournir les informations à travers les sites électroniques des structures et entreprises publiques.

M. Ghannouchi a souligné, à ce propos, l’intérêt qu’il y a à développer et à renforcer les bureaux de presse et de communication au sein des ministères et entreprises publiques et le renforcement de leurs rapports avec les journalistes.

Ces efforts, malgré leur importance doivent être développés davantage, a estimé le Premier ministre, indiquant que la promotion de l’information économique nécessite, outre, l’accès aux sources d’information et aux données concernant les différents domaines et activités, la disponibilité de journalistes spécialisés dans ce domaine.

Une presse libre est l’apanage des gens de la profession
Il a relevé la nécessité d’assurer une formation de base ou continue prenant en compte les spécificités des moyens d’information et de communication (presse écrite, média audiovisuels et sites électroniques) ainsi que les besoins du public ciblé.

Les programmes de formation et de recyclage des journalistes économiques doivent prendre en considération la spécificité du média où ils travaillent ou encore qu’ils vont intégrer.

L’information nationale est appelée, a avancé le Premier ministre, à être au diapason des mutations, à réagir aux changements et à occuper la position qui lui revient sur la scène de l’information mondialisée ainsi qu’à se hisser au niveau des défis posés, mettant l’accent sur l’intérêt accordé par le Chef de l’Etat au secteur de l’information et de la communication avec ses différentes composantes et son souci constant d’enrichir et d’élargir les forums de dialogue et de renforcer la liberté d’opinion et d’expression dans l’ultime but de jeter les fondements d’une presse libre et crédible.

L’élaboration du contenu et le développement du discours de cette presse libre est l’apanage des gens de la profession, des spécialistes et de toutes les capacités nationales et volontés sincères.

Le Premier ministre a affirmé, dans ce contexte, que l’information nationale est en mesure, grâce aux compétences qu’elle recèle, à promouvoir son rôle dans l’impulsion du développement et du progrès, à refléter l’évolution de la société tunisienne et à aider à la concrétisation de ses ambitions.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité