Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.plugandtel.com/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.tritux.com/ http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.tunisietelecom.tn/
Le Journal

Salesforce : un 1er datacenter européen au Royaume-Uni

mar..04.11.14
Cette fois, ça y est, Salesforce.com dispose enfin d'un datacenter en Europe. Ouvert en Angleterre, celui-ci est alimenté par des sources d'énergie renouvelables. Deux autres datacenters sont prévus pour 2015 en France et en Allemagne.
Salesforce.com vient de confirmer l'ouverture de son premier datacenter européen, en Angleterre, dans la ville de Slough, à l'ouest de Londres. L'éditeur américain précise que son alimentation provient à 100% de sources d'énergie renouvelables. Il s'agit du premier des trois datacenters que la société a prévu (à ce jour) d'installer en Europe, les deux autres devant ouvrir en 2015 en France et en Allemagne.

Pendant plusieurs années, l'éditeur spécialisé dans les solutions cloud (CRM, gestion du service client, mais aussi plateforme de développement d'applications) avait laissé entendre qu'il comptait proposer à ses utilisateurs européens des infrastructures plus proches d'eux. Néanmoins, ses projets ont tardé à prendre forme. Ce n'est qu'en mai 2013 que l'éditeur a confirmé son intention d'ouvrir un datacenter au Royaume-Uni et précisé avoir signé un accord avec NTT Europe pour l'aider dans sa démarche. Les utilisateurs britanniques avaient accueilli l'annonce en soulignant qu'ils l'attendaient depuis un moment. La ville de Slough se trouve dans le Berkshire, une région où l'éditeur VMware a également ouvert un datacenter.

Salesforce choisit Interxion pour son datacenter en France

Dans l'Hexagone, on sait déjà que Salesforce a choisi Interxion comme prestataire pour l'accompagner dans son projet. L'éditeur accroît ses investissements sur le marché européen où il a enregistré sa croissance la plus forte en 2014. Cette année, il a ouvert de nouveaux sièges en France et au Royaume-Uni et étendu sa présence en Allemagne. Il prévoit de renforcer ses effectifs de 500 personnes en Europe au cours de l'année prochaine. D'autres acteurs du cloud confortent leurs implantations de ce côté-ci de l'Atlantique. Ainsi Amazon Web Services a annoncé il y a quinze jours qu'il ouvrait deux datacenters à Francfort, en Allemagne.

Source : distributique.com


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité