Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.web-2-com.com/ http://www.lpi-maghreb.org/ https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.tritux.com/ http://www.plugandtel.com/
Ligne Directe

Sous pression, Twitter restaure la possibilité de bloquer des followers

lun..16.12.13
Le site de micro-blogging a dû faire face à une levée de boucliers de nombre de ses utilisateurs…

Twitter n’a pas tardé à faire marche arrière. Le réseau social vient de restaurer la possibilité pour ses utilisateurs d'empêcher certains «followers» (abonnés) de les suivre. Il avait modifié ce système jeudi, ce qui avait entraîné une levée de boucliers de nombreux internautes.

«Plus tôt aujourd'hui, nous avions mis en place une modification de la manière dont le bouton ‘bloquer’de Twitter fonctionne», a écrit un des responsables du groupe, Michael Sippey, sur un blog jeudi soir. «Nous avons décidé de revenir sur ce changement après avoir reçu de nombreuses réactions d'utilisateurs --on ne souhaite jamais introduire de nouvelles fonctionnalités qui donnent l'impression à nos utilisateurs d'être moins en sécurité. Tous les blocages que vous aviez mis en place fonctionnent toujours», a-t-il poursuivi.

Ne pas attiser la colère des utilisateurs bloqués

Le système initial de blocage permet aux utilisateurs d'empêcher certains comptes qu'ils sélectionnent de suivre leur activité sur le réseau social. Le système modifié permettait aux utilisateurs «bloqués» de suivre l'activité des utilisateurs qui ne les veulent pas parmi leurs «followers», et même de retweeter leurs messages - mais en les «cachant» à la vue de ceux qui les avaient bloqués.

Parmi les arguments avancés par Twitter pour justifier ce changement auquel il a finalement renoncé figurait la volonté de ne pas attiser la colère des utilisateurs bloqués -en ne leur permettant plus de savoir qu'ils ont été ainsi bannis.

«Représailles»

«Avec cet abandon de la modification de la fonction de blocage, les utilisateurs pourront de nouveau savoir qu'ils ont été bloqués», pointe Michael Sippey. «Nous pensons que ce n'est pas la situation idéale, en raison des représailles souvent exercées contre ceux qui les bloquent (et parfois leurs amis) par les utilisateurs qui ont été bloqués».
A.G. avec AFP


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité