Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.hexabyte.tn/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.viadeo.com http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.structura-tunisie.com https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie
Invité

Tunisie: la HAICA attaque ses premiers dossiers

sam..15.06.13
Le président de la Haute Autorité indépendante de la Communication audiovisuelle (HAICA), Nouri Lajmi, a indiqué que le dossier de la Radio tunisienne et la question de l'attribution des autorisations d'émettre figurent en tête des priorités de l'instance.

S'exprimant, vendredi, à l'occasion de la première conférence de presse de la HAICA, Nouri Lajmi a ajouté qu'un cahier des charges fixant les conditions d'octroi des autorisations pour la création de nouvelles chaînes de télévision et de stations radio sera mis en place dans les prochains jours. « La HAICA veillera à garantir la liberté et la diversité du paysage médiatique et audiovisuel. Elle œuvrera à favoriser l'avènement d'un paysage équilibré, à même de contribuer à la réussite de la phase transitoire en Tunisie », a-t-il soutenu.

Pour sa part, Hichem Senoussi, membre de la HAICA, a indiqué que le nouveau cahier des charges est de nature à limiter les dépassements professionnels de certaines chaînes télévisées et de stations radiophoniques. Mais, il est hors de question que le désordre dans le paysage médiatique actuel persiste », a-t-il dit.

En réponse au personnel de la Radio tunisienne, présent à la conférence de presse, et qui s'est plaint des pratiques du Président-directeur général de l'établissement et demandé son départ, les membres de la HAICA ont affirmé leur disposition à écouter toutes les parties et ce une fois rassemblées toutes les données et passés au crible les dossiers de la Radio tunisienne, ont- ils précisé.

De par la loi, la HAICA ne peut intervenir dans ce dossier tant qu'elle ne constate pas des manquements au niveau du contenu de la matière médiatique diffusée ou de la ligne éditoriale, ont-ils ajouté.

Une des attributions consultatives de la HAICA consiste à émettre des avis de conformité en ce qui concerne la nomination des PDG à la tête des établissements audiovisuels publics, en vertu du décret-loi n°116.

Dans son intervention, Mohsen Riahi, membre de la HAICA, a critiqué les articles 122 et 124 du projet de constitution qui, a-t-il dit, restreignent la liberté d'expression et de presse.



Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité