Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.structura-tunisie.com http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.viadeo.com http://www.oradist.com.tn/ https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie
Le Journal

Tunisie: table ronde à l’ATI sur les réseaux sociaux

lun..01.07.13
Une Table ronde sur les réseaux sociaux et leur impact sur les médias classiques en Tunisie a été organisée dimanche 30 juin au siège de l'Agence tunisienne d'Internet (ATI) à Tunis.

Le débat a porté sur l'utilisation des réseaux sociaux (Facebook, twitter, blog....) comme outils de manipulation de masse et qui constitue à la fois une source d'information et de désinformation voire un moyen de propagande politique.

Les participants ont relevé lors de cette rencontre la question de la fiabilité des informations diffusées sur ces réseaux qui facilitent de façon illimitée et instantanée la circulation et le partage des informations.

Ils ont débattu de la relation des réseaux sociaux avec les médias officiels et classiques, étant donné que les réseaux sociaux offrent une grande variété d'informations disponibles qui ne sont pas tenus à la même exigence de sérieux et de fiabilité des sources que les journalistes et les médias classiques.

A la différence des médias traditionnels, les informations diffusées sur les ces réseaux restent incertaines et souvent invérifiables. Les participants ont, par la même occasion, appelé les journalistes à vérifier les sources des informations diffusées sur les réseaux sociaux avant de les publier sur les médias classiques pour distinguer l'info de l'intox.

L'universitaire Larbi Chouikha a parlé, à cette occasion, des réseaux sociaux comme outil de manipulation du public et parfois de désinformation, soulignant la nécessité de définir ''un code de bonne conduite'' et des mécanismes de sanction par les utilisateurs eux-mêmes afin d'éviter les dérapages sur ces réseaux.

''La liberté de l'utilisation de ces réseaux est un acquis considérable qu'il faut savoir protéger'', a-t-il insisté tout en soulignant l'importance de la protection des données personnelles contre toutes les atteintes.

Kamel Labidi, ancien président de l'Instance nationale pour la réforme de l'information et de la communication (INRIC), a dénoncé lors de cette rencontre ''toutes les tentatives d'atteinte au droit d'expression et à la liberté de la presse'', surtout en cette phase de transition démocratique.

Les participants ont également débattu du rôle que joue le bloggueur et admin de page facebook et la possibilité pour eux de bénéficier des mêmes atouts qu'un journaliste professionnel. Ont pris part à cette rencontre, organisée par le Social Media Club, des journalistes, des bloggueurs, des activistes et des universitaires.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité