Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/ http://www.web-2-com.com/ http://www.tritux.com/ http://www.oradist.com.tn/ http://www.structura-tunisie.com
Le Journal

Tunisie Telecom dément toute intention de bloquer Skype et Viber

mer..17.09.14
Les applications Internet Skype et Viber, sont, depuis quelques jours, au centre d’une polémique qui a fait intervenir l’Organisation de défense du consommateur (ODC), L’Instance Nationale des Télécommunications (INT), le ministère des Technologies et Tunisie Telecom.

M. Fadhel Kraiem, Directeur Général Adjoint de Tunisie Telecom a tenu à démentir les informations circulant à propos d’un prochain blocage des services gratuits comme Skype et Viber sur la 3G en Tunisie.

Aucune possibilité de bloquer Skype et Viber

«Contrairement aux informations qui ont pu circuler à ce sujet, Tunisie Telecom n'a pas suspendu les services de téléphonie sur IP (Viber, Skype,…) et n'a aucune intention de prendre une telle mesure», déclare M. Kraiem dans un communiqué.

«Toutes les offres de Tunisie Telecom incluant la téléphonie sur IP resteront en vigueur avec la possibilité de les renforcer prochainement avec une nouvelle gamme de services offrant un confort d’usage assez évolué», a-t-il précisé.

L'INT n'a reçu aucune offre de blocage

Le communiqué de Tunisie Telecom s’inscrit ainsi dans la lignée de L’Instance Nationale des Télécommunications qui a tenu, via un communiqué, à «rassurer» les Tunisiens en indiquant «que les informations circulants (…) à propos d'un prochain blocage des services gratuits comme Skype et Viber sur la 3G en Tunisie afin que de nouveaux forfaits soient proposés aux abonnées, n'ont aucun caractère officiel puisque l’INT n’a reçu aucun courrier ou offre dans ce sens».

Dans son communiqué, l’INT précise en outre «qu’elle veille à ce que les opérateurs de télécommunications respectent impérativement les conditions stipulées dans les conventions de licences et surtout en ce qui concerne la neutralité du net tout en veillant également à s’assurer de la protection des droits des abonnés et à déployer tous les moyens nécessaires afin que les consommateurs puissent être en situation de déterminer leurs choix en toute transparence».

Le rappel du ministère des Technologies

De son côté, le ministère des technologies a également publié un communiqué dans lequel il est signalé «que selon l’article 26 du code des télécommunications, les opérateurs télécoms restent dans l’obligation légale d’assurer la continuité des services dans les meilleurs conditions sans aucune intervention sur le type de contenus ou les applications utilisées sur leurs réseaux ; et que selon l’article 5 du décret 3026 du 15 septembre 2008, les opérateurs n’ont pas le droit d’intervenir sur les contenus transitant par leurs réseaux 3G».

L'ODC mise au parfum


Lundi 15 septembre, l’Organisation de défense du consommateur (ODC) avait été la première à réagir en rejetant la décision des opérateurs de téléphonie de bloquer l’utilisation de Skype et Viber pour en faire des services payants, estimant que cette mesure est «illégale et non encore autorisée par l’Instance nationale de régulation des télécommunications, seul organisme habilité à édicter de pareilles mesures».

Tunisie Telecom a en outre contacté l’ODC pour la tenir informée de ces éclaircissements et pour confirmer l’engagement de l’opérateur public auprès de ses clients, a indiqué M. Fadhel Kraiem tout en démentant son intention de bloquer l’accès aux services Skype et Viber sur ses réseaux 3G.

Source:webdo


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité