Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.plugandtel.com/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.tritux.com/ http://www.iomegafrance.com/emailing/2012-03-05CD/
Le Journal

Tunisie : vers une mise à niveau des centres d’informatique destinés à l’enfant

mer..27.11.13

Les directeurs et responsables éducatifs des centres d’informatique destinés à l’enfant ont dressé hier à Hammamet un état des lieux du secteur. Ce séminaire de trois jours, organisé au centre de colonies de vacances de Hammamet, se veut le premier pas vers la restructuration et le développement de ces centres.

Le directeur du Centre national d’informatique pour l’enfant, Ridha Ben Mabrouk Sassi, l’a confirmé dans une déclaration à l’agence TAP en indiquant que le séminaire de Hammamet était la première pierre du projet. L’objectif annoncé consiste à passer au crible la situation des centres d’informatique pour l’enfant par l’identification de leurs points forts et de leurs maillons faibles, mais aussi par l’évaluation de leurs perspectives de développement.

Cette étape d’inventaire prendrait trois mois, de la mi-novembre 2013 à la mi-février 2014.
L’ensemble des personnels du secteur seront mis à contribution pour définir les nouvelles approches relatives à ces centres, soit en participant aux workshops du séminaire ou, à défaut, en remplissant le questionnaire prévu à cet effet et qui avait été remis aux éducateurs et autres animateurs pour recueillir leurs vues sur le sujet.

Les centres régionaux d’informatique pour l’enfant, en activité depuis 1996 dans les différentes régions du pays, de même que le Centre national d’informatique destiné à l’enfant, relève-t-on, sont de plus en plus concurrencés, en termes de degré d’engouement de leur public, par les espaces de jeux vidéo et les centres publics d’Internet. De surcroît, ils ne répondent plus aux attentes de leurs jeunes habitués.

Il a été en outre constaté que le taux de fréquentation diffère d’un centre à l’autre. D’aucuns considèrent que l’expression restrictive « destiné à l’enfant » représente un des principaux obstacles à l’accroissement de l’affluence, d’où l’option envisagée d’ouverture des centres aux catégories d’adolescents, de jeunes et d’adultes.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité