Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
http://www.lpi-maghreb.org/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.tunisietelecom.tn/ http://www.structura-tunisie.com http://www.tritux.com/ http://www.web-2-com.com/
Le Journal

Tunisie : Des tarifs ADSL assez élevés par rapport au reste du monde arabe

jeu..01.01.70

La situation de l’ADSL en Algérie n’est pas vraiment mauvaise. Si ce sont les pays du Golfe et la Libye qui présentent les meilleurs tarifs dans le monde arabe, au niveau maghrébin, les prix algériens restent relativement élevés par rapport à ceux prévalant en Libye et en Algérie, seul le Maroc nous précéde dans ce classement.

Du moins c’est ce que révèle l'Arab Advisors Group dans sa dernière étude comparative sur l’ADSL dans le monde arabe qui vient de sortir. Elle porte particulièrement sur les coûts de l’abonnement au haut-débit par rapport au PIB par habitant, dans les pays arabes suivants : Algérie, Arabie saoudite, Bahreïn, Egypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Palestine, Qatar, Arabie saoudite, Soudan, Syrie, Tunisie, Émirats arabes unis et le Yémen. Concernant le débit de 256 Kbps, c’est la Mauritanie qui présente les prix les plus élevés, puisque le coût annuel de l’abonnement est estimé à 92,5% du PIB par habitant.

Elle est suivie par l'Iraq (58,8%), la Palestine (35,9%), le Soudan (33,0%) , la Syrie (31,7%), le Yémen (24,0%), la Jordanie (13,5%), le Maroc (8,7%), la Tunisie (7,2%), l'Algérie (4,8%), l’Arabie saoudite (4,2%), la Libye (2,7%), Bahreïn (2,3%), le Koweït (1,8%), et les Emirats arabes unis (1,3%). Pour le 512 Kbps, c’est toujours la Mauritanie qui propose les prix les plus chers par rapport au PIB, avec un coût annuel estimé à 157,3% du PIB par habitant, suivie par l'Iraq (68,6%), le Soudan (49,5% ), la Syrie (47,8%), la Palestine (42,7%), le Yémen (36,0%), la Jordanie (17,2%), l'Égypte (11,9%), le Maroc (11,6%), la Tunisie (10,4%), l'Algérie (8,0%), Bahreïn (5,4%), l’Arabie saoudite (5,2%), Oman (3,7%), le Koweït (2,6%), les Emirats arabes unis (1,6%) et Qatar (1,4%).

On notera qu’il y a actuellement 212 mille abonnés tunisiens à l’ADSL. L’objectif affiché pour 2009 est d’atteindre presque le double en passant à 400.000 abonnés, selon le ministre des Technologies de la communication, El Haj Gley.


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité