Accueil
NEWSLETTER  Inscription
Rechercher : dans Devenir Fan sur facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Viadeo Suivez-nous sur LinkedIn RSS
https://www.facebook.com/ASUS.Tunisie http://www.structura-tunisie.com http://www.oradist.com.tn/ http://www.hexabyte.tn/ http://www.viadeo.com http://www.lpi-maghreb.org/
Le Journal

Tunisie : Le DG du Pôle Elghazala engage le challenge de la qualité

jeu..10.02.11

Le Sit-In qui a eu lieu Pôle Elgazala des Technologies de la Communication lundi a suscité une crainte pour une trentaine d’entreprises tunisiennes et étrangères qui siègent à la pépinière et au cyberparc au sein du pôle. Une action qui les a amenés à se réunir mercredi 9 février 2011 avec le Directeur Général du Pôle M. Khaled Jomni pour la mise au point sur les rumeurs qui circulent au sein de l’institution nationale.

Pour clarifier les choses, rassure le Directeur Général, le Sit-In réalisé par le personnel du pôle ne prenait pas plus d’une heure et n’avait pour but que de réclamer la fin du détachement, auprès de ce technopôle, des agents de Tunisie Telecom, de l'Institut National de Météorologie et de la Direction de la coopération internationale, à coté de quelques demandes légitimes, logiques et concrets concernant l’organisation interne du Pôle.
 
M Jomni a souligné que, lors de ce Sit-In, le personnel du Pôle ont déploré les méthodes de travail de ces agents détachés. Des méthodes qui entravent le développement des activités du technopôle aux niveaux national et international et influent, négativement, sur sa relation avec les entreprises, notamment étrangères, ainsi qu'avec la pépinière d'entreprises et les différents centres de télétravail implantés dans le technopole.

Le personnel a toutefois exigé la nécessité de dynamiser le rôle du personnel du technopôle d'El Ghazala dans la gestion des différentes structures et la participation active dans la recherche, la formation et la production au service de l'entreprise et afin d'attirer davantage de sociétés étrangère, poursuit M. Jomni. Des tâches qui ont été monopolisées par ces agents étrangers au pôle et qui ont pu, au cours de leurs années de travail au pôle à gagner la confiance des chefs d’entreprises et être les seuls interlocuteurs auprès d’eux tout en marginalisant les autres compétences.

Le Directeur Général confirme également que la présence de ces personnes étrangères à l'espace constitue un handicap à l'accomplissement de plusieurs projets internationaux et accords de partenariat signés avec des technopôles internationaux.

Fausse crise sociale au Pôle Elghazala
Le DG a précisé que le nombre du personnel au sein du pôle est de 59 employés dont 17 sont des détachés de différentes institutions publiques sous tutelle du Ministère de l’Industrie et de la Technologie, qui travaillent en harmonie complète avec un taux d’encadrement de 95%. Mais, continue M. Jomni, il s’est avéré lors du Sit-In du lundi l’existence de deux clans au sein du pôle moyennant 95% du personnel contre 5%, cette minorité qui monopolise toutes activités et toutes coopérations et contacts avec les entreprises au sein et en dehors du pôle.

Dans son poste actuel depuis 1 an et 4 mois, le DG a déclaré qu’il est maintenant en mesure de présenter un schéma d’organisation qui peut porter sur l’organisation interne, tout en gardant les intérêts des entreprises et sans toucher à la qualité des services qu’ils leurs présentent.

M. Jomni  a également évoqué les différents problèmes que rencontre le pôle de déficit budgétaire, d’espace saturé et des perspectives de l’extension du pôle à Ennahli et Lamanouba. Des difficultés qu’il les a présenté récemment au secrétaire d’Etat des technologies de l’information et de communication tout en appelant à y accorder une souplesse de gestion vu le budget très limité.

Et de continuer, la situation actuelle exige un autre mode de fonctionnement au niveau des attributions au sein du pôle et également aussi au sein des cyberparcs régionaux, dont l’intégration des employés de ces cyberparcs ( à l’instar des 11 employés du pôle qui viennent d’être intégrés le 28 janvier 2011) et le problème de parrainage notamment au cyberparcs de Kasserine et de Jendouba.

Yacine Ben Chikha


Articles de même catégorie

Ajouter aux Favoris Tunisia IT: Page de démarrage Qui-sommes-nous? Contactez-nous Contactez-nous Publicité